Sélectionner une page
Logements collectifs

Résidence Carline

SEBAZAC / 12

Les Carlines, symboles solaires dans le sud de la France, sont des plantes herbacées endémiques, très présentes sur le causse Aveyronnais. Ce programme de logements, destinés à la vente promotionnelle, consiste en la construction d’un ensemble d’habitation collectif, à l’entrée Sud de Sébazac.

Le projet comporte 2 bâtiments :

  • Le premier, le plus important, est implanté côté rue du tremblant. Il donne l’image d’un immeuble collectif d’habitation.
  • Le second, bien plus petit, est implanté en bout du terrain côté Sud. Il donne l’image de 2 maisons d’habitation accolées.

L’idée a été de créer un bâtiment structurant le long de la rue du Tremblant, aux lignes basses, horizontales, avec des cassures, des décrochés afin de se faire écho à la morphologie des immeubles du quartier. Un espace libre est ainsi créé au centre de l’unité foncière, et un petit bâtiment dont la volumétrie se rapproche des maisons est implanté côté Sud. L’ensemble s’intégrant aux diverses constructions voisines, et apportant une cohérence en terme d’utilisation de couleurs et de matériaux par rapport à son implantation dans un quartier à vocation semi collective.

Côté rue, au Nord, les lignes horizontales du bâtiment A sont données par les coursives et le muret du rez-de-chaussée, elles sont arrêtées aux angles par les blocs des appartements traversants, et recoupées par les verticales des murs de la cage d’escalier, de l’ascenseur et des gaines techniques. Côté Sud, les grandes courbes des balcons donnent de la souplesse et de la légèreté par le jeu des filtres des garde-corps et des brise soleil et brise vues verticaux. A l’angle sud-ouest, un bloc plus massif vertical, arrête les lignes horizontales. Il est couvert par une toiture terrasse qui profite à l’appartement de l’angle. Nous avons opté pour une toiture avec une faible pente 50 %, pour que le projet se perçoive dans l’horizontalité. Ce type de toiture se retrouve sur plusieurs immeubles voisins, et présente certains avantages : protection des façades des intempéries donc un meilleur vieillissement, jeux de volumes plus intéressant, etc. Une « casquette » couvre les terrasses et reprend les courbes des balcons.

Le volume du bâtiment B, couvert par une toiture à 2 pentes, est celui de deux maisons accolées en rez-de-chaussée, sur un entresol et avec un comble aménagé, disposition que l’on retrouve dans ce quartier.

Programme : Construction d’une Résidence de 26 logements collectifs
Maîtrise d’ouvrage
: SCI Carline
Surface : 1 434 m2 
Montant travaux : 2 000 000€ HT
Livraison : 2019
Mission : Complète
Co-traitants BET : CETEC