Sélectionner une page
Équipements publics | SantÉ

Maison de Santé du Faubourg

Équipements publics | SantÉ

Maison de Santé du Faubourg

RODEZ / 12

La réponse architecturale que nous proposons pour la Maison de Santé de Rodez affiche clairement son ambition de marquer la présence d’un pôle médical majeur, largement ouvert sur le parvis de l’église du Sacré Cœur et sur l’avenue pour signaler un accueil généreux de ce nouveau service public. L’accès sur le parvis d’entrée se fait via le petit chemin public le long de la façade Est sur le parc.

Le projet se caractérise par un bâtiment à R+1 simple et très épuré, à la volumétrie inspirée par l’architecture historique de Rodez revitalisée par un traitement contemporain, qui, avec son jeu subtil de pentes de toits qui se retournent en façades, respecte, et prend en considération l’environnement et son patrimoine.

Par ses formes simples et ses matériaux, notamment l’utilisation de l’ardoise en toitures et en façades, l’ouvrage s’intègre et dialogue de façon harmonieuse avec le style néo-roman de l’église du Sacré Cœur, tout en créant un lien évident entre les différentes entités du site : le parvis de l’église du Sacré Cœur, le futur parc, l’EHPAD le long de la rue de l’Aubrac, et les immeubles d’habitation qui ceinturent le lieu.

L’ouvrage s’implante en respectant les alignements et les axes créés pour le futur aménagement urbain et son entrée publique située en façade sud, s’ouvre largement sur le nouveau parvis de l’église qui pourra également faire office de « place de marché ». La notion d’ouverture au public est matérialisée par les deux ailes du bâtiment qui « ouvrent leurs bras » pour embrasser le site et « tenir » l’espace public. L’entrée est légèrement reculée au cœur du bâtiment de telle sorte que le visiteur doit d’abord traverser un petit patio « jardin zen » pour accéder au hall d’accueil général qui donne immédiatement sur les différents services de la Maison de Santé. Cette notion de « porte urbaine » marque une transition douce et agréable entre l’espace public du parvis général de l’église et l’entrée du bâtiment. Cet espace extérieur sera conçu comme un jardin zen de type « jardin japonais » sécurisé par une clôture ajourée, permettant de le rendre visible depuis l’espace public pour renforcer l’empreinte paysagère de l’ensemble du site.

Notre parti architectural consistant à créer deux ailes de bâtiments aux formes simples, presque archétypales, reliées par un large hall d’accueil central, permet de desservir directement les différents services répartis à rez-de-chaussée dans une aile Médecins, une aile Infirmiers, une aile Kinésithérapeutes, et à l’étage un pôle dédié aux professions paramédicales et les sages-femmes.

Chaque service est indépendant, mais peut être en communication directe s’il le souhaite. La partie la plus importante consacrée aux médecins dispose d’un patio central qui permet d’éclairer naturellement les circulations internes, mais aussi d’offrir une vue agréable et apaisante depuis les trois salles d’attentes. Celles-ci sont disposées de telle sorte que le patient qui est accueilli au secrétariat ne re-croise pas le médecin une fois que ce dernier est venu le chercher pour effectuer sa consultation.

Le traitement architectural est sobre et élégant, marqué par un contraste de matériaux entre l’ardoise et les menuiseries en aluminium doré, venant « éclairer » et rythmer le minimalisme des façades minérales. Les deux pignons donnant sur le parvis sont légèrement décalés pour orienter l’ouverture vers le parvis de l’église du Sacré Cœur, et leur traitement est également différent : l’un est ouvert par une façade vitrée donnant sur l’espace de rééducation protégée des vues par une résille métallique, alors que le second est plein, et expose l’ardoise sur lequel s’affiche en lettre dorée le nom de l’établissement, comme sur un tableau noir.

L’extension du bâtiment a également été prévue au projet puisque sa surface d’environ 300 m2 pourra être logée dans les combles de la partie en R+1 située au-dessus du pôle médecin, dont le point bas a légèrement été remonté, pour permettre un aménagement aisé. Des ouvertures en façades pourront ainsi être créées simplement, dans la charpente, et prendre la forme de petites fenêtres urbaines, dans l’esprit du volume saillant de l’étage, ainsi les frais liés à l’extension seront considérablement réduits et limités au second œuvre.

Programme : Construction d’une Maison de Santé Pluridisciplinaire
Maîtrise d’ouvrage
: RODEZ AGGLOMERATION
Surface : 1 050m2
Montant travaux : 1 900 000€ HT
Concours : 2017 (Non Lauréats – 2ème place)
Mission : Complète. Architectes Associés : Architecture et Environnement PM
Co-traitants BET : OCD Groupe, Sigma Acoustique